Bien débuter dans les jeux de société


Que choisir ?

Vous êtes attiré par le monde des jeux de société mais vous ne savez pas par où commencer. Vos seuls références sont le Monopoly, le Trivial Poursuit ou la Bonne Paye et vous voulez vous lancer dans des jeux différents et originaux. Vous voulez éviter de tomber sur des jeux trop enfantins destinés aux plus jeunes et recherchez de vrais jeux pour adultes. Mais face à la multitude de jeux aux noms pas forcement évocateurs, le choix est difficile.

L’idéal serait de vous rendre dans une boutique spécialisée dans laquelle le vendeur se fera un plaisir de vous éclairer ; mais ce genre de boutique ne se trouve pas forcement en bas de chez vous.

J’ai donc essayé dans cette page de présenter des jeux abordables, riches et conviviaux qui vont vous permettre de bien débuter dans le monde très riche du jeu de société, d’initier des amis non joueurs ou de renouveler vos soirées jeux en famille.

Les jeux présentés dans cette page répondent tous aux critères suivants : des règles facilement assimilables et expliquées en très peu de temps, une durée ne dépassant pas l’heure de jeu, une mécanique de jeu originale ; vous trouverez donc ici des jeux destinés à tous public. Attention, cette présentation ne prétend aucunement être exhaustive mais énumère, à mon humble avis, ce qui peut constituer un bon point de départ pour tout nouveau joueur.

Quelques cartes …

Commençons avec un jeu de cartes : 6 Nimnt ! (ou 6 Qui prend !). Ce jeu fera très bien la transition entre les jeux de cartes classiques comme la belote ou le tarot et les jeux de société. A 6 Nimnt !, on ne joue pas chacun son tour mais en simultané avec des cartes numérotés de 1 à 104. Il s’agit pour les joueurs de poser à chaque tour une carte afin de compléter une des 4 séries de cartes posées sur la table. Une série est une suite croissante de cartes. Celui qui pose la 6ème carte d’une série remporte toutes les cartes de la série. Chacune des cartes possède un nombre de points (de 1 à 5) ; le but du jeu étant d’avoir le moins de points possible. 6 Nimnt ! est un jeu tactique où la tension règne chaque fois que les joueurs révèlent simultanément leur carte pour savoir qui va remporter les séries de cartes non désirées. Les parties durent moins d’une demi-heure, tout le monde joue en même temps donc on ne s’ennuie jamais et il permet de jouer jusqu’à 10 joueurs. 6 Nimnt ! est un jeu vers lequel on revient régulièrement, croyez moi.

Un peu d’adresse …

Dans un tout autre genre (l’observation et la rapidité), vous avez l’incontournable Jungle Speed. Des cartes représentant des figures et un totem constituent le matériel d’un des jeux les plus fous. Chaque joueur retourne une carte , lorsque deux joueurs ont devant eux les mêmes figures (peut importe la couleur), un duel est déclenché entre ces deux joueurs pour attraper le totem placé au centre de la table, le plus lent remportant la pile de cartes retournées du gagnant. Le vainqueur est celui qui s’est débarrassé de toutes ses cartes. Vous avez en plus quelques cartes spéciales qui rendent ce jeu encore plus fou et stressant. Les figures étant parfois très ressemblantes mais différentes, les prises de totem intempestives sont fréquentes (dans ce cas on ramasse toutes les piles de tous les joueurs). Jungle Speed est donc un jeu destinés aux esprits vifs et à éloigner des personnes cardiaques qui réveillera vos soirées mornes et tristes.

Dans le registre des jeux non cérébraux à tendance manuelle mais non dénués d’intérêt, il y a l’excellent PitchCar pour les nostalgiques du jeu de bille mais qui n’osaient pas y rejouer vu leur age avancé. Dans ce jeu pouvant réunir jusqu’à 10 participants, vous allez vous lancer dans une course effrénée à coup de pichenettes. Le matériel du jeu est superbe : 10 palets représentant les voitures de course et des portions de piste en bois à assembler pour renouveler les circuits à chaque partie. PitchCar est suffisamment simple pour convenir à tous les publics et tellement prenant que les plus réfractaires aux jeux « soit disant enfantins » se prendront rapidement à cette réussite ludique.

De la mémoire …

Pique Plume (ou Zicke Zacke en VO) met au prise des poules dans une folle course poursuite. Le principe est encore ici fort simple : le parcours est constitué de 24 images (12 sortes), au centre de ce parcours sont placés 12 tuiles face cachées sur lesquelles nous retrouvons les mêmes images que sur le parcours. Les poules sont placées à distances égales sur la parcours et la course poursuite peut commencer. Pour avancer sur la prochaine case, il suffit de trouver la tuile caché représentant l’image de la case : si vous la trouvez vous avancez sur cette case et rejouez, sinon place au joueur suivant. L’objectif et de « piquer » les plumes de vos adversaires en les doublant. Pique Plume est un savant mélange de Mémory et de jeu de poursuite. les parties sont animés et les retournements de situation fréquents. Le gros avantage de Pique Plume est qu’il peut se jouer entre petits et grands ; les adultes et les enfants y prendront tous deux un grand plaisir et vous serez surpris du résultat.

Pas mal de tactique …

Une autre course, mais cette fois pour faire évader vos 6 prisonniers de la forteresse de Cartagena. Dans le tunnel qui amènera vos 6 évadés à une embarcation se trouvent des symboles de 6 sortes. Vous avez en main des cartes symboles (les mêmes que ceux du tunnel) qui vous permettent d’avancer un pion sur le prochain symbole non occupé du tunnel, représenté sur la carte. Vous pouvez aussi, sans consommer de carte, reculer pour piocher de nouvelles cartes symbole : une carte si vous reculer sur une case avec 1 pion, deux cartes sur une case avec 2 pions. A chaque tour vous avez la possibilité de combiner ces actions jusqu’à concurrence de 3. Comme au Lièvre et la Tortue, tout l’art de ce jeu est de savoir avancer ou reculer au bon moment pour gérer au mieux ses cartes symboles. Cartagena est, en revanche, beaucoup plus léger que le Lièvre et la Tortue, les partie durent environ 20 minutes et il faut savoir adapter ses choix à chaque tour de jeu à sa main. Cartagena est donc un très bon jeu de parcours léger, rapide et riche en possibilités.

Quelques tuiles...

A la Guerre des Moutons, vous allez poser à chaque tour une tuile représentant des portions d’enclos de moutons avec éventuellement une partie de village ou de forêt. Ainsi, petit à petit, le paysage va se dessiner et les enclos se former par la contribution de chaque joueur. Votre objectif est de former le plus grand enclot avec vos moutons, mais au départ vous êtes le seul à connaître votre couleur et vous ne connaissez pas les couleurs des autres joueurs. Vous allez donc essayer de développer vos enclos en cachant votre jeu et en en essayant de deviner l’objectif des autres. Certaines tuiles peuvent déjouer vos plans : ce sont les Loups, qui posés dans une forêt, dévorent tous les moutons des enclos attenants. Heureusement, les tuiles Chasseur permettent de faire partir ces loups. La Guerre des Moutons est un jeu stratégique et tactique très plaisant qui séduira les joueurs débutants pour son système de construction du paysage, les règles sont facilement assimilables et les parties ne dépassent pas la demi heure. De plus la Guerre des Moutons a obtenu la 1ère édition du Jeu de l’Année en France, c’est un gage de qualité. Pour tout savoir sur la Guerre des Moutons, allez consulter le mini-site qui lui est consacré.

Un peu de bluff …

Pour découvrir un mécanisme vraiment original, essayer Citadelles. A l’aide de vos pièces d’or vous allez tenter de vous constituer la plus belle cité en construisant 8 quartiers différents. Pour cela, à chaque tour vous allez endosser le rôle d’un des huit personnages ; chacun d’eux possédant un pouvoir particulier (l’assassin permet d’assassiner un autre personnage et donc de faire perdre un tour au joueur qui l’a choisit, le voleur permet de dérober toute les pièces d’or d’un autre personnage, le marchand de gagner plus de pièces d’or, le magicien d’échanger votre jeu avec un autre joueur,….). Tout le sel et l’originalité du jeu provient du choix des personnages : en fonction du jeu de vos adversaires, vous allez tenter de deviner le choix des autres joueurs pour leur mettre des bâtons dans les roues et vous même éviter de faire des choix trop évident. La mécanique du jeu est simple et fluide : le joueur qui a l’assassin joue le premier, ensuite le voleur puis le magicien et ainsi de suite tous les personnages vont être appelés. A l’appel de son personnage, le joueur effectue l’action spéciale de son personnage, il pioche des cartes quartier ou prend 2 pièce d’or puis construit un quartier s’il le désire. Avec Citadelles, vous avez donc un jeu superbe, rapide (à partir de 6 joueurs c’est un peu plus long), tactique et vraiment original ; c’est vraiment un très bon tremplin vers la richesse des jeux de société.Toutes les personnes à qui j’ai présenté Citadelles sont vite devenues accros à ce jeu ; je vous le conseille vivement.

Et de la stratégie …

Quand vous aurez essayé ces quelques jeux, vous pourrez alors vous tourner vers un jeu de stratégie ; n’ayez pas peur, il ne s’agit pas ici de se lancer dans un livret de 50 pages de règles pour un jeu prise de tête de plus de 3 heures. Pour bien débuter il ne vous faut rien de mieux que la star des stars, j’ai nommé les Colons de Catane : vous êtes un colon qui débarquez sur l’île de Catane et dont l’ambition est de se développer pour devenir le maître de Catane avant vos adversaires. Le jeu se déroule sur un plateau modulable formé de 37 hexagones représentant des sources de matière première (bois, argile, laine, blé et minerais). A chaque tour, certaines régions de l’île produisent des matières premières ; si vos colonies sont implantées près de ces régions, vous allez récolter ces matières premières avec lesquelles vous allez pouvoir construire des routes (avec de l’argile et du bois), de nouvelles colonies (avec du bois, de l’argile, du blé et de la laine) et mêmes transformer vos colonies en villes (avec du blé et du minerais). Mais le placement de vos colonie et les aléas du hasard ne vous permettront pas de disposer toujours des bonnes matières premières au bon moment ; vous allez donc devoir négocier avec vos adversaires des échanges de matières premières. Et c’est là tout le savant mélange de ce jeu : Catane est un jeu de stratégie pour le placement sur l’île et les choix de développement que vous allez devoir accomplir et un jeu de commerce par les nombreux échanges que vous allez devoir mener avec vos adversaires. Catane est jeu aux mécanismes simples mais d’une grande richesse ludique qui s’adresse à tous les publics : les règles sont facilement assimilables (on a tout compris au bout d’un ou deux tours de jeu) et les parties ne dépassent pas une heure et demi et sont toujours renouvelées grâce au plateau modulable. Le jeu des Colons de Catane est incontestablement LE jeu de ces dix dernières années ; son succès est tel qu’il a suscité plus d’une dizaine d’extensions ou dérivés basés sur les mêmes mécanismes. Il conviendra très bien à des joueurs novices désirant découvrir un jeu de stratégie simple et reste suffisamment riche pour contenter les joueurs expérimentés.

Pour aller plus loin …

D’autres jeux auraient pu aussi être cités dans cette article mais il fallait bien s’arrêter. Alors, si vous n’avez pas trouvé chaussures à vos pieds, vous pouvez essayer un de ces autres jeux : Carcassonne(très proche de la Guerre des Moutons par ses mécanismes), Elixir (un jeu de cartes qui mettra de l’ambiance à vos fins de soirée),Manhattan (un jeu d’une grande simplicité dans lequel il vous faudra créer les plus grands buildings), Perudo (si vous appréciez les jeux de bluff du style poker menteur), et si vous n’êtes que deux alors dirigez vous vers Guerre & Beeeh ! ou les Citées perdues, vous ne le regretterez pas.